Helen Levitt et l’esthétique de la rue

La Fondation A célèbre ses dix ans avec un très bel aperçu du travail d’Helen Levitt.

Helen Levitt et l’esthétique de la rue
©Helen Levitt, courtesy Galerie Thomas Zander, Cologne
Admirative d'Henri Cartier-Bresson qu'elle avait rencontré lors de son exposition à la Julien Levy Gallery à New York en 1935, Helen Levitt (1913-2009) qui était jusque-là assistante chez un photographe de portrait, fit l'acquisition d'un Leica et commença à photographier dans les rues de Harlem. En 1938, elle rencontra l'écrivain James Agee et le photographe Walker Evans. C'est ainsi qu'elle eut la chance de travailler...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité