La photographie néerlandaise mise à l’honneur à Rotterdam

Une captivante sélection d’images d’auteurs des Pays-Bas est à voir au cœur des docks.

Vincent Braun, envoyé spécial à Rotterdam
La photographie néerlandaise mise à l’honneur à Rotterdam
Il faut descendre la Meuse jusqu’à son embouchure, au cœur des docks de Rotterdam. Poser le pied au lieu-dit Kop van Zuid, à quelques encablures des anciens bureaux de la Holland-Amerika Lijn, un immeuble Jugenstil classé et reconverti en hôtel - judicieusement baptisé New York. Sur ces quais, des dizaines de milliers d’émigrants ont embarqué, entre 1873 et 1971, sur des paquebots à destination des États-Unis, la promesse d’une nouvelle vie pour tout horizon. Autant de destins bouleversés, comme ceux de ces jeunes réfugiés hongrois immortalisés en 1956 à Eisenstadt, à la frontière austro-hongroise, par la photographe néerlandaise Ata...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité