Cafards, trous, humidité: des étudiants exposent en photos l'état du Conservatoire royal de Bruxelles

Le Conseil étudiant du Conservatoire Royal de Bruxelles et la Fédération des Étudiants Francophones (FEF) ont présenté jeudi en fin de journée leur exposition photo intitulée "CRBeurk", qui vise à dénoncer l'état de délabrement de leurs locaux. Elle restera visible jusqu'au 19 mai.

Cafards, trous, humidité: des étudiants exposent en photos l'état du Conservatoire royal de Bruxelles
©Nora Froger et Wikipedia

Ce sont 78 photographies qui mettent en exergue les conditions difficiles des étudiants. L'exposition a été découpée en différentes sections. La partie "Faune et flore" montre par exemple des cafards et des carcasses de pigeons. Des trous entre les étages sont aussi mis en évidence.

"Il y a quelques années, un piano a traversé un plancher, sans heureusement faire de blessé", a rappelé Lucas Van Molle, président de la FEF. "L'exposition montre les problèmes d'humidité, les trous dans les murs, la peinture qui s'en va... Lors de visites de l'établissement avec des représentants étudiants, on a vu des élèves qui s'exerçaient avec leurs instruments dans des caves qui font froid dans le dos, car ils n'avaient pas de place ailleurs. On a l'impression que le dossier n'évolue pas et les étudiants n'en peuvent plus".

La réfection du conservatoire est attendue depuis de nombreuses années. Les études sur sa restauration ont officiellement été lancées en 2018. Aux quelque 75 millions déjà promis par le fédéral, la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Flandre et l'entité pour le développement de la capitale Beliris ont ajouté 15 millions en 2021 pour une extension du chantier aux deux maisons du Conservatoire situées sur la place du Sablon. Les travaux devraient débuter en 2024.

Cafards, trous, humidité: des étudiants exposent en photos l'état du Conservatoire royal de Bruxelles
©Pierre Ferrand

Il s’agit d’une batterie bricolée par les étudiants et posée dans un couloir, pour palier le manque de matériel. Pierre Ferrand, l'étudiant qui a pris la photo, a indiqué travailler dessus régulièrement.

Cafards, trous, humidité: des étudiants exposent en photos l'état du Conservatoire royal de Bruxelles
©Nora Froger

Un plafond au dessus d'une salle de classe.

-> D'autres photos sont à découvrir dans l'exposition qui durera jusqu'au 19 mai.