Camille Morineau, curatrice : "Je me demandais si les gens allaient s’intéresser à l’homosexualité féminine"

Pionnières”, au musée du Luxembourg met en scène les artistes femmes du Paris des années folles. Ces artistes, fameuses, prouvent que le talent n’est pas affaire de genre, en intégrant l’avant-garde. Plus étonnant : ces femmes artistes ont disparu de l’histoire de l’art.

Camille Morineau, curatrice : "Je me demandais si les gens allaient s’intéresser à l’homosexualité féminine"
©Tamara de Lempicka Estate
Dans la cour du musée du Luxembourg, les gens se pressent pour entrer, tout le monde veut en être. L’expo qui s’y donne, consacrée aux femmes artistes...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité