Tintin, l’imagination plurielle au Musée et bien ailleurs

Le Musée Hergé tout en perpétuant le papier s’investit dans le virtuel.

Tintin, l’imagination plurielle au Musée et bien ailleurs

Ce 22 mai, Hergé aurait eu 115 ans. Et le musée qui lui est dédié à Louvain-la-Neuve soufflera ses 13 bougies dans une décade. Deux occasions pour s'y rendre ces 21 et 22 mai ! Ces samedi et dimanche, à 14h, Dominique Maricq, "le" tintinologue du Brabant wallon donnera une conférence largement étayée sur Hergé, Tintin et la Belgique alors que ce dimanche à 11h, notre collègue de La Libre, Francis Van de Woestyne évoquera les états d'âme de 36 personnalités dont celle de Nick Rodwell, en bonne place dans le livre éponyme édité par Impressions nouvelles.

Mais on n’en restera pas là au 26 de la rue du Labrador, au cœur de LLN. Vendredi matin, les responsables du musée ont annoncé le lancement de plusieurs projets à dimension tantôt littéraire, tantôt virtuelle ou aussi imaginaires qu’imaginatifs. À dessein : Moulinsart SA va troquer son nom contre celui de Tintinimaginatio…

Côté galaxie Gutenberg, Didier Platteau, directeur éditorial des Éditions Moulinsart, a annoncé la sortie d'une version colorisée de la première version des Cigares du Pharaon. Le fruit d'une superbe analyse de fond réalisée par Michel Bareau qui sera préfacée par Philippe Goddin qui y corrigera la fausse assertion qu'Hergé n'avait pas de culture lyrique… Le "politiquement correct" s'y impose brièvement dans la… couverture, car la planche retenue avec les cigares du Pharaon s'est heurtée au véto de la loi Evin (France). Pas vraiment une "première" : à Louvain-la-Neuve, on n'a pas démonté la statue de Tom Frantzen devant le musée parce qu'Hergé, grand fumeur devant l'Éternel, y tenait une… cigarette mais le pouvoir politique local a quand même estimé devoir le déplorer face aux instances du musée…

Par ailleurs, outre la poursuite des mooks Tintin, c'est l'aventure avec Geo, d'autres projets éditoriaux se bousculent : un hors-série spécial sur Hergé et Plantu, un abécédaire Tintin de A à Z du cinéaste Patrice Leconte ou encore une collaboration avec Hachette pour construire la jeep d'Objectif lune

Immersif

Qu'à cela ne tienne, dans l'univers du virtuel, l'image du musée sera aussi relevée par l'annonce d'une collaboration exceptionnelle pour Tintin, l'aventure immersive conçue spécialement pour l'Atelier des Lumières, le premier centre d'art numérique à Paris. Puis par Tintin au Tibet, un concert fiction, fruit d'une nouvelle collaboration avec France Culture qui sera présenté en mars 2023 à Paris. Les amateurs de chasses au trésor s'investiront, eux, dans pareille quête avec la société Lubee (N-Zone) dans la perspective des cents ans de Tintin en 2029. Bref, Tintinimagination a plus d'un atout pour perpétuer l'œuvre d'Hergé et de son héros plus moderne que jamais.