Belleville aurait pu être un piège pour Thomas Boivin

L’immersion de Thomas Boivin dans le nord-est parisien à la Fondation A.

Belleville aurait pu être un piège pour Thomas Boivin
©Thomas Bovin, Courtesy Fondation A
La photo-titre de l'exposition "Belleville" de Thomas Boivin à la Fondation A nous montre une toute jeune fille à vélo (ou à mobylette ?) sur le trottoir d'un très large boulevard qu'on devine parisien. Plus attifée qu'habillée, un regard de guerrière sous une chevelure abondante...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité