Têtes de femmes : un festival

Le sculpteur catalan Jaume Plensa poursuit un tour qui, de Barcelone à Paris, de Chicago à Venise, l’aura promu grand du monde.

Roger-Pierre Turine
Têtes de femmes : un festival
©Studio Plensa
S’il est, au royaume des arts, un grand d’Espagne actuellement, c’est bien de Plensa qu’il s’agit. Petit pourtant, facies jovial qui n’en dit pas trop, pas plus qu’il ne bavarde d’ailleurs sur l’essence de son travail, Jaume Plensa (Barcelone,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité