A Ixelles, un miracle entre Annabelle Guetatra et Étienne Pottier

Comme un miracle uni les retables dessinés et peints sur bois, d’Annabelle Guetatra, et les céramiques colorées, d’Étienne Pottier.

Annabelle Guetatra, "Jardin secret, vue extérieure", et Etienne Pottier, "L'aigle blanc"
Annabelle Guetatra, "Jardin secret, vue extérieure", et Etienne Pottier, "L'aigle blanc" ©Galerie DYS
Une exposition hors cadre, hors normes, déroutante à souhait. Un dialogue incongru et tonique entre des retables dessinés et peints sur bois avec...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité