Arts et Expos

Pour sa série "Dans le Secret des Lieux", LaLibre.be vous propose de visiter le chantier de la rénovation du Musée royal de l’Afrique centrale à Tervueren. Ce reportage exclusif et richement illustré est réalisé par Charlotte Mikolajczak (texte) & Johanna de Tessières (photos).


Des photos de détails, oui, mais pas trop de photos d’ensemble. Pour garder l’effet ‘wouaw’ jusqu’à sa réouverture en juin 2018.” La porte-parole du Musée royal de l’Afrique centrale – plus connu sous l’appellation “musée du Congo”, “musée de l’Afrique” ou encore “musée de Tervueren” – était un peu perplexe face à cette visite de chantier. Qu’elle se rassure : avec ou sans photos préalables, les visiteurs ne pourront s’empêcher de s’extasier tant magnifique et étonnante est cette rénovation. Sans perte d’âme, ni d’espace, ni même de nostalgie. Au contraire, on s’y retrouve comme avant mais sans ce côté poussiéreux, sombre, suranné du musée d’antan.

Effet “wouaw” garanti


Un retour aux sources, donc, même si les auteurs du projet, l’architecte gantois Stéphane Beel et le bureau bruxellois Origin Architecture&Engineering, ont complètement bouleversé les circulations et, du même coup, l’approche du site. On n’entre plus dans le bâtiment de style Beaux-Arts français (1904-1908) directement par la chaussée de Louvain, mais latéralement, par les jardins néoclassiques, via un nouveau pavillon d’accueil contemporain et un long passage souterrain (96 m).

(...)