Un prisonnier, qui descend le long d'un mur en brique à l'aide de ses draps, attachés à une machine à écrire : c'est le graffiti qui est apparu sur l'enceinte d'une ancienne prison désaffectée du sud de l'Angleterre. Celui-ci est devenu très rapidement une attraction touristique car son style, ses traits et son message, rappelle le célèbre artiste de street art Banksy. Ce qui pousse certains à se demander? : Bansky a-t-il encore frappé?

Le lieu n'est en effet pas anodin, l'institution pénitentiaire fermée depuis 2013 est connue comme "Reading Gaol". De nombreux hommes y ont été enfermés pour "indécence grossière", traduisez homosexualité, dont Oscar Wilde en 1985.

Banksy, dont l'identité est toujours inconnue, n'a pour l'instant pas revendiqué l'oeuvre. Il a l'habitude de le faire au moyen de son compte instagram, en publiant une photo de ses réalisations. Ainsi, sa dernière publication remonte à décembre avec "Achoo!" représentant une vieille femme en train d'éternuer violemment, à en perdre son dentier.