Arts & Expos Le CV de Chris Dercon, 60 ans, est prestigieux. Ce Belge, historien de l’art, qui a grandi à Tervuren, dirigea le PSI à New York, le Boijmans Van Beuningen à Rotterdam, la Haus der Kunst à Munich, la Tate Modern à Londres. Polyglotte, grand manager culturel, visionnaire, il a buté sur l’écueil de la Volksbühne de Berlin où il se heurta à une hostilité très politique, mais il a su rebondir avec panache en prenant la tête en janvier dernier, pour un mandat de cinq ans renouvelable, de la RMN-Grand Palais (Réunion des musées nationaux-Grand Palais), méga-institution française qui emploie 900 personnes et réalisa un chiffre d’affaires en 2018 de 108 millions d’euros.