Arts & Expos

Le Centre Pompidou offre une rétrospective inédite de toutes les facettes de l’oeuvre de Dora Maar, photographe surréaliste, peintre. Une oeuvre méconnue car dans l’ombre de la lumière éclatante de sa liaison avec Picasso.

Au centre de l’expo, on évoque cette rencontre avec le merveilleux portrait de Dora Maar par Picasso en La femme qui pleure, un visage déchiré de larmes. Picasso a expliqué que pour lui, "Dora Maar est une femme qui pleure. Pendant des années, je l’ai peinte en formes torturées, non par sadisme ou par plaisir, c’était la réalité profonde de Dora. » Celle-ci répliquait que La femme qui pleure n’était pas elle mais, en fait, Picasso lui-même, avec sa passion, ses doutes et ses angoisses.