Un nouveau musée, à l’intérieur de la Bibliothèque royale ouvrira ses portes en 2019, sur le Mont des Arts à Bruxelles. Il présentera de manière permanente au public « le » trésor des trésors de la Royale : les manuscrits de la bibliothèque des Ducs de Bourgogne. Le musée s’appellera d’ailleurs « Librairie des Ducs de Bourgogne » et sera installé dans la superbe Chapelle de Nassau datant du XVIe siècle. Dans une infrastructure totale de 2000 m2, les visiteurs seront plongés aussi, dans des salles annexes, dans le Moyen Âge grâce entre autres à la réalité virtuelle pour évoquer le passé.

Ce musée vise 100000 visiteurs par an. Le grand succès que connut en 2011 l’exposition à la Royale sur les miniatures flamandes indique qu’il y a une grande attente pour ce type de musée.

L’aménagement coûtera 5 millions d’euros payés par le ministre flamand du tourisme Ben Weyts (2,3 millions), par la Régie des Bâtiments (2 millions), par la Bibliothèque royale de Belgique (450000 euros) et par le Fonds Baillet Latour (qui paiera la restauration des précieux manuscrits).

© Meester Van Wavrin

Le musée aura sa propre entrée donnant sur le parc et on créera une « brasserie conviviale » au 5e étage, avec une vue magnifique sur la capitale historique et une terrasse vitrée sur le jardin.

En Flandre, au XVe siècle, sous les ducs de Bourgogne, la mode était à la bibliophilie. Le plus grand bibliophile étant Philippe le Bon (1396-1467). Sa bibliothèque était célèbre et on connaît nombre de miniatures où on le voit avec l’ordre de la Toison d’or autour du cou, les jambes filiformes gainées de noir et les escarpins pointus, recevant un nouveau manuscrit précieux. La plus célèbre est celle due à Rogier van der Weyden lui-même, dans « Les chroniques du Hainaut », le fleuron de la Bibliothèque royale Royale. La bibliothèque de Philippe le Bon comptait 900 manuscrits enluminés par les plus grands artistes. Son fils, Charles le Téméraire, continua dans cette voie. Par miracle, la Royale en possède encore 280 issus de cette fabuleuse bibliothèque et qui seront la base de ce futur musée.

Bernard Bousmanne prendra en charge ce musée. Il est déjà directeur de la Réserve précieuse à la Royale et fut commissaire des expos Miniatures flamandes, Rimbaud à Bruxelles et Verlaine à Mons.