L'artiste à l'origine de la photo la plus likée de tous les temps sur Instagram, Awol Erizku, sera présent la semaine prochaine à Bruxelles dans le cadre d'Independent, la Foire de l'art contemporain de New York, et d'une expo qui lui est consacrée à la Stems Gallery. Il est particulièrement connu pour avoir réalisé une série de portraits de Beyoncé enceinte.

Grâce à ses 10 millions de like, la photo a bénéficié d'un retentissement international, et son artiste aussi.


Deux lieux pour découvrir ses oeuvres engagées

Bien que certaines oeuvres soient montrées à l'Independent, "le corps de l'expo sera exposé à la Stems Gallery", précise Guillaume Smets, galeriste. Que va-t-on y voir ? Des photos, des peintures sur bois et sur bâche de l'artiste afro-américain, jouant avec l'esprit Pop Art, l'époque victorienne et les symboles sociétaux modernes.

Le titre de l'expo, "Purple Reign", fait référence au titre du rappeur américain Future. Awol Erizku étant également DJ, il sera même peut-être possible d'entendre ses productions en musique de fond.

Pour une égalité des modèles blancs et noirs dans l'art

Né en Ethiopie, Awol Erizku a grandi dans le Bronx à New York. A 28 ans, cet artiste multidisciplaire partage la majorité de ses oeuvres sur les réseaux sociaux (principalement sur Instagram). Awol met au centre de son travail les corps noirs et la black culture. Il intègre régulièrement le sigle des Black Panthers, symbole de ses revendications pour l'égalité entre les blancs et personnes de couleur.

© Awol Erizku

Il s'amuse régulièrement à détourner des peintures classiques et connues du grand public telles que La jeune fille à la perle, de Vermeer, transformée en La jeune fille aux boucles d'oreille en bambou, célèbre peinture qui créa en lui un déclic. Il a en effet récemment déclaré au New York Times qu'il ne s'était jamais senti artiste. Jusqu'au moment où il a réalisé en cours d'histoire de l'art que c'était parce que la majorité des corps peints étaient des blancs. "Nous regardions La jeune fille la perle et à ce moment, j'ai senti que je voulais être un artiste et que je pourrais ainsi intégrer plus de personnes me ressemblant, ou ressemblant à ma mère ou à mes sœurs, dans l'histoire".

© Awol Erizku

Quand art et bière se rencontrent

Il y a quelques mois, le galeriste Guillaume Smets se rend au lancement d'une bière à Bruxelles. "J'ai beaucoup d'amis qui travaillent dans le milieu de la bière, c'est à cette occasion que j'ai goûté La Prose, dont les étiquettes sont d'ailleurs des œuvres d'art à part entière, et que j'ai discuté avec un de ses fondateurs. Je trouvais original d'allier art et bière." 

A cette époque, le galeriste commençait à concevoir son exposition sur Awol Erizku et s'est dit que le style de l'artiste "était tout à fait dans l'esprit" de ce que La Prose veut développer. De là est née la collaboration qui laissera bientôt place à une nouvelle étiquette pour la première édition spéciale de la bière La Prose, en partenariat avec la Stems Gallery.


Expo à la Stems Gallery à voir du 21 avril 2017 au 27 mai 2017. Accessible du mercredi au vendredi de 11h à 18h et le samedi de 14h à 18h. Entrée gratuite.