Qualifié de Turner Prize français, le Prix Marcel Duchamp consacre chaque année depuis 2000 un artiste français. Il a choisi cette année Kader Attia (né en 1970) sélectionné parmi quatre artistes, tous d’origine étrangère : Barthélémy Toguo, Ulla von Brandenburg, Yto Barrada et lui. 

Nous l’avions longuement rencontré en décembre 2014 quand il exposait à Bozar et au Middelheim à Anvers. Ses œuvres évoquent la « réparation » en revenant sur les traumatismes de la Grande guerre et les « gueules cassées » et réparées mises en miroir avec des masques africains rafistolés. Il se dit d’abord sculpteur, mais son travail convoque toutes les sciences et l’Histoire et interroge notre monde.