La magnifique exposition "As sweet as it gets" fut la plus visitée depuis 2003.

Dès son ouverture il y a cinq mois, nous signalions que l’exposition Michaël Borremans au Palais des Beaux-Arts, la première jamais organisée à Bruxelles, était une pleine réussite qui permettait de pénétrer totalement dans l’univers mystérieux d’un grand artiste. Borremans est un artiste figuratif et même narratif, en dehors du temps et des modes. Il nous raconte des histoires avec ses œuvres auxquelles il ajoute des titres énigmatiques. Mais ces narrations se dérobent à nous. Il ne nous en donne pas les clés. L’histoire se déroule devant nous et nous n’en voyons que les traces étranges.

Record

"As sweet as it gets" vient de fermer et a attiré en cinq mois 144 000 visiteurs. Un record, c’est l’expo la plus visitée depuis la création de Bozar en 2003. Davantage que Luc Tuymans ou Frida Kahlo (lire ci-contre). Michaël Borremans a clairement réussi à attirer un public plus jeune et un public peu habitué à l’art contemporain. Le magnifique catalogue fut très vite épuisé et soumis à des réimpressions.

Lors de l’été 2015, Bozar proposera "A History of Belgian Fashion" qui se penchera sur l’histoire de la mode belge et mettra à l’honneur tant des valeurs sûres que des jeunes talents des écoles de mode.G.Dt