"La Crypte de Pairi Daiza recèle bien des mystères. L’un d’entre eux est la momie surnommée 'Rascar Capac', qui affiche près de… 2.200 ans au compteur !", annonce le célèbre parc animalier sur son compte Facebook ce mardi 7 juillet. Relatant l'histoire de cette célèbre momie qu'Hergé a rendue célèbre dans l'une des aventures de Tintin, Pairi Daiza détaille ensuite les différents endroits où elle a été exposée, citant notamment la France et le Canada.

S'il a beaucoup voyagé, le très ancien squelette se trouve en Belgique depuis un certain temps maintenant. "Pairi Daiza lui a donné sa dernière demeure", plaide ainsi le parc situé à Brugelette.

Des dires qui irritent les Musées Royaux d'Art et d'Histoire. Si ses dirigeants sont habitués à voir le parc zoologique se vanter de posséder la "vraie momie" de Rascar Capac, ils n'en sont pas moins effarés de constater que Pairi Daiza essaie d'attirer davantage de clients avec de fausses allégations.

"Nous n'attirons pas les visiteurs en leur promettant des pandas, nous espérons de la même manière que Pairi Daiza cesse de prétendre pouvoir montrer la momie de Rascar Capac", déclare Alexandra De Poorter, directrice générale ad interim des Musées Royaux d'Art et d'Histoire, dans un communiqué. L'institution, située au coeur du parc du Cinquantenaire, expose la célèbre momie depuis "des lustres". L'incompréhension règne donc du côté du musée quant au fait que le parc zoologique se targue de posséder des objets qui se trouvent en réalité à d'autres endroits. "Nous continuerons à inciter Pairi Daiza à attirer le plus grand nombre de personnes possible dans son beau parc par des faits avérés", conclut Mme De Poorter.

Pairi Daiza étonné "de l’agressivité"

Pairi Daiza a réagi à ce communiqué, se disant étonné "de l’agressivité et du ton péremptoire utilisés par les Musées Royaux d’Art et d’Histoire pour s’approprier la momie".

"Soyons de bon compte, nul ne sait avec certitude quelle momie a inspiré Hergé pour créer Rascar Capac", dit-on à Pairi Daiza. "Celle présentée à Bruxelles ? Celle présentée dans la Crypte de Pairi Daiza ? Une autre encore ? Ou plusieurs momies peut-être ? Seul Hergé avait la réponse, qu’il ne peut plus nous donner. Mais s’il est une vérité historique, par contre, c’est bien que la momie acquise par Paradisio/Pairi Daiza en 2008 avait été dévoilée, en 1979, lors de l’exposition 'Le Musée Imaginaire de Tintin' qui mettait en parallèle des objets présents dans l’œuvre d’Hergé avec ceux, bien réels ceux-là, qui l’avaient inspiré. Une exposition visitée par Hergé lui-même."

Pairi Daiza indique qu'il préfère inviter tous les amoureux de la culture inca à rendre visite… aux deux momies. "Aucune des deux, ni celle de Bruxelles ni celle de Pairi Daiza ne mérite la polémique initiée par Les Musées Royaux d’Art et d’Histoire, mais au contraire tout notre respect pour l’histoire du peuple inca qu’elle véhiculent toujours chacune, du haut de leurs 2.000 ans et quelque", dit-on à Brugelette.