Affirmant être la fille de Salvador Dali, la voyante Maria Pilar Abel Martinez avait obtenu, en 2017, l’exhumation du corps de l’artiste pour des tests ADN. 

Qui ont démontré qu’il n’existait pas le moindre lien de parenté entre eux. Elle pensait sans doute que l’affaire en resterait là. Mais la justice espagnole lui réclame maintenant les frais pour cette procédure onéreuse et délicate. Et ça, d’évidence, elle ne l’avait pas vu venir. Voilà une contre-publicité qui risque de lui coûter cher.