Le Getty au secours des œuvres

Publié le - Mis à jour le

Arts et Expos

Les peintures sur panneaux de bois font partie des joyaux de nombreuses grandes institutions muséales européennes et américaines. Très peu de conservateurs sont spécialisés dans l’étude et la conservation structurelle de ces œuvres d’art. Les quelques experts encore actifs ont tiré la sonnette d’alarme, attirant l’attention sur le fait qu’ils allaient bientôt se retirer et que leur relève n’était pas assurée. Pour répondre à cet étonnant constat de carence, la Fondation Getty de Los Angeles finance une série de projets internationaux visant à soutenir la formation d’une nouvelle génération de restaurateurs dans le domaine très pointu de la conservation structurelle des peintures sur panneau. Dans une perspective de conservation à long terme, il est en effet nécessaire de former des spécialistes de qualité, afin d’éviter les interventions inappropriées sur les supports bois, dont les conséquences pour la conservation des peintures peuvent être dramatiques et n’apparaître que longtemps après l’intervention.

Le musée des Beaux-Arts à Bruxelles conserve un grand nombre de peintures sur panneau. Grâce au sponsoring de la Fondation Getty, il a développé un projet en trois volets, qui courra d’octobre 2011 à fin 2013, pour restaurer neuf panneaux et former des restaurateurs.

Neuf panneaux des collections ont été sélectionnés par les conservateurs et le restaurateur Jean Albert Glatigny selon leur importance pour l’histoire de l’art, la diversité des problématiques de restauration qu’ils présentent et leur besoin réel de traitement. Ces tableaux sont représentatifs des cas de restauration souvent traités en Europe du Nord. Ils seront étudiés et restaurés selon les méthodes d’intervention minimale.

Le traitement de ces panneaux sera confié à un restaurateur expérimenté, Jean Albert Glatigny, aidé d’Etienne Costa, restaurateur de support bois et enseignant à La Cambre. Ces deux restaurateurs chevronnés seront aidés de deux assistantes : Aline Genbrugge et Sara Mateu, restauratrices de peinture qui recevront une formation spéciale dans le traitement des supports bois. Il est prévu d’accueillir également des stagiaires et professionnels étrangers.. Le projet sera soutenu par un panel d’experts internationaux, composé de restaurateurs supports bois et de conservateurs, qui se réuniront à deux reprises afin de déterminer les traitements à appliquer et de suivre leur mise en œuvre.

Le projet prévoit aussi l’étude d’un cas très problématique : le somptueux panneau de Vénus dans la forge de Vulcain de Pieter Paul Rubens, qui présente une construction atypique et des problèmes de conservation/restauration très particuliers.

Les œuvres qui seront ainsi restaurées sont : de Lucas Cranach l’Ancien (1472 - 1553) "Adam et Eve" ; de l’Ecole allemande de la seconde moitié du XVe siècle, "Marie-Madeleine et Saint Thomas", et "Saint Georges et Sainte Catherine" ; de Dirk van Delen, "Portique de palais" ; de Jan Cool, "Portrait de famille" ; de Pieter Aertsen (1509 - 1575), "Jésus chez Marthe et Marie" ; du Maître de Castelig (actif à Majorque vers 1420), "Retable de la Vierge avec Saint Michel et Sainte Ursule" ; de l’Ecole des Pays-Bas méridionaux du XVIe siècle, "Le Déluge".

La Fondation Getty s’est concentrée sur le soutien de projets qui développent des possibilités pratiques de formation lors de la restauration d’œuvres majeures comme le retable gantois de "L’Adoration de l’agneau mystique" de Hubert et Jan van Eyck et "La Cène" de Giorgio Vasari.

A lire également

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM

Facebook