Arts et Expos

L’artiste gantoise présente à Malines ses nouvelles oeuvres en écho avec les merveilleux « jardins clos ».

Berlinde De Bruyckere, née à Gand en 1964, avait enthousiasmé avec sa grande exposition au Smak à Gand en 2014. On y revoyait l’oeuvre montrée à Venise: un corps métamorphosé en arbre dont la peau rugueuse, l’écorce, était de la cire peinte souvent de rouge, parfois de vert et de bleu.

Ses oeuvres ne laissent personne indifférent tant elles sont puissantes, parfois éprouvantes quand elles montrent la vulnérabilité, la fragilité et la solitude des hommes, mêlés à une douceur surprenante.

L’exposition magnifique qui s’ouvre vendredi au musée Hof Van Busleyden à Malines est à nouveau un choc, elle confronte des oeuvres neuves aux « jardins clos » du musée, son trésor.