Arts et Expos

Même au Centre Pompidou, on en est surpris : la grande exposition Klee attire la foule. Plus de 4 000 visiteurs chaque jour ! Pourtant si l’art de Paul Klee semble d’un abord facile et évoque souvent un art de l’enfance, cette œuvre est complexe et riche de significations. L’exposition, très belle, a choisi comme fil rouge dans cette œuvre immense, "l’ironie romantique" , c’est-à-dire les moyens trouvés par l’artiste pour dépasser l’illusion du réel. La satire, par exemple, qu’il pratiquait à ses débuts est pour lui une manière de servir la beauté en faisant le contraire ! Il voulait être libre, mais libre comme l’est le funambule sur son câble.

Paul Klee (1879-1940) joua un rôle de premier ordre dans l’émergence de l’Art moderne, aux côtés de Kandinsky, Moholy-Nagy ou Gropius, dont il était le collègue au Bauhaus. Il fut connu comme artiste mais aussi comme théoricien de l’art et comme professeur. On rapporte que les visiteurs affluaient à l’école du Bauhaus non pour les cours, mais pour voir Klee. C’est lui qui eut cette phrase célèbre : "L’art ne reproduit pas le visible, il rend visible."