Le photographe italien Oliviero Toscani, célèbre pour ses campagnes coup de poing de la marque Benetton, a réalisé une publicité contre l'anorexie qui montre sur une double page le corps décharné d'une jeune fille et que publie lundi La Repubblica.

La publicité qui dit "No" (non) à l'anorexie est parrainé par la marque de vêtements italiens "No-l-ita" mais la jeune fille est entièrement nue.

"Il y a des années que je m'intéresse à l'anorexie. Qui en est responsable? Les médias en général, la télé, la mode. Il est donc très intéressant qu'une marque de vêtements comprenne l'importance du problème, en prenne conscience et parraine cette campagne", a déclaré le photographe à l'agence Ansa.

La campagne contre l'anorexie, qui doit aussi faire l'objet de grands panneaux dans les villes italiennes, est soutenue par le ministère italien de la Santé. Fin 2006, le gouvernement italien, la Fédération de la mode italienne et l'association Alta Moda - qui regroupe les couturiers italiens présentant leurs collections à Rome et Milan - ont adopté un "Manifeste anti-anorexie" destiné à "remettre en avant un modèle de beauté sain, solaire, généreux, méditerranéen".

Le texte, peu contraignant, interdit les défilés aux filles de moins de 16 ans, et oblige les mannequins à présenter un certificat médical affirmant qu'elles ne souffrent d'aucun trouble alimentaire.

Le photographe italien a réalisé les campagnes publicitaires de Benetton entre 1982 et 2000, dénonçant en particulier le racisme et assurant définitivement le succès planétaire de la marque.