A la chambre économique de la Croatie, avenue Palmerston, se cache un trésor méconnu : le bureau van Eetvelde ; une pièce magnifique où trône une cheminée Art nouveau ondulée. C’est là que Christos Doulkeridis, ministre-Président du Gouvernement francophone bruxellois, a inauguré la septième édition de la Biennale Art nouveau et Art déco qui se déroulera les quatre week-ends du mois d’octobre. À ses yeux, " Bruxelles est une des seules villes européennes à ouvrir les portes de son patrimoine". " Cela invite à un tourisme qualitatif qui touche les passions, le contraire du tourisme de masse", a-t-il ajouté. Rudi Vervoort, ministre-Président de la région Bruxelles-Capitale, a, quant à lui, souligné " les enjeux économiques et d’image" d’un tel événement qui " contribue au développement de Bruxelles. C’est un processus positif d’ouverture."

Au total, plus de 80 lieux publics et privés ouvriront leurs portes à l’occasion de visites guidées organisées par le groupement d’associations Voir et Dire Bruxelles. La Biennale a pris une belle ampleur ces dernières années en passant d’une quinzaine de lieux proposés lors d’un week-end en 2001, à la multitude de maisons et hôtels de maître ouverts en 2013. "C’est avant tout une aventure humaine, souligne la responsable de Voir et Dire Bruxelles. Les propriétaires jouent le jeu et invitent des visiteurs chez eux, mais aussi les guides participent à cette rencontre entre le public et les maisons Art nouveau et Art déco."

Combien de fois n’a-t-on imaginé l’intérieur d’une maison devant une magnifique façade ? La curiosité sera sans aucun doute satisfaite lors de ce mois d’octobre où tout a été imaginé pour faciliter la confection d’un programme de visites. L’ouverture des lieux se fera progressivement, par quartier, il sera donc possible de visiter à pied, à vélo ou en bus de nombreux lieux à distance géographique restreinte. Les 5 et 6 octobre, place aux lieux de Schaerbeek, Woluwe et les squares, les 12 et 13 octobre ce sera au tour des étangs d’Ixelles, les 19 et 20, le centre et l’ouest de Bruxelles, enfin, les 26 et 27, Uccle, Forest, Saint-Gilles et le quartier Louise. Une foire aux objets Art nouveau et Art Déco où l’on pourra faire expertiser ses objets est organisée le 6 octobre. Une carte globale mais aussi de quartier pour chaque week-end ont été spécialement éditées pour parfaire son parcours avec précision. Parmi les lieux à ne pas manquer ouverts cette année, l’Hôtel Max Hallet, la Maison Blérot, la Maison Ciamberlani, l’Hôtel Hèle (Maison de la Francité), la Maison Noble ou encore l’Hôtel Otlet dont l’intérieur est signé de l’architecte Henry van de Velde - à l’honneur pour cette Biennale.

Bruxelles, 4 week-ends d’octobre. Pass global, 55 €, pass 1 week-end, 20 €. Rés. indisp. : www.biennale-art-nouveau.be ou au guichet du BIP (Brussels Info Place), 2-4 rue Royale, Bruxelles.