Résurgence de l'art multiple

Claude Lorent Publié le - Mis à jour le

Arts et Expos

Née à la fin des années cinquante, c'est dans le courant de la décennie suivante que la notion de multiple a connu ses premiers succès grâce à l'engagement d'une grande surface qui souhaitait participer à la démocratisation de l'art. A la pièce unique chère et réservée à très petit nombre, se substituait le multiple à grande diffusion et à prix vraiment doux. Si les techniques habituelles de la gravure ou du tirage pour une sculpture restaient d'actualité, de nouveaux procédés, notamment de multiplication des images, faisaient leur entrée en force dans le domaine de l'art, la sérigraphie et l'offset en tête. Et un certain Andy Warhol n'y fut pas étranger.

L'idée généreuse, qui ne fut jamais abandonnée, laisse depuis lors des traces dans la production artistique mais n'a jamais connu l'ampleur souhaitée. L'oeuvre d'art la plus prisée par les collectionneurs reste la pièce unique ou le petit tirage à quelques exemplaires. Heureusement, à côté d'eux, existent les amateurs d'art qui peuvent par ce biais s'offrir une oeuvre authentique et tant pis s'ils ne sont les seuls à la posséder, l'essentiel est de se faire plaisir.

Conjointement, deux expositions remettent le multiple à l'honneur, l'une à Bruxelles, qui vient de se terminer mais les oeuvres restent accessibles en galerie, l'autre muséale, en France à Mouans-Sartoux, est plus historique. Sans doute faut-il y voir l'intérêt actuel pour les formes d'expression des années soixante?

DIVERSITÉ ET QUALITÉ

Le multiple relève pratiquement du phénomène de l'édition et ce n'est donc pas par hasard si, en Belgique, les artistes passent fréquemment, pour la réalisation de ce type d'oeuvre, par les Editions Bruno Robbe de Frameries, qui jouit d'une solide réputation en la matière. Preuve en est dans la diversité et la qualité des pièces de l'exposition qu'elle n'est pas usurpée. Et garantie est donnée d'une large panoplie de travaux souvent surprenants, d'une belle franchise et fraîcheur créative.

L'exposition en l'Espace d'Art Concret, déclinée selon neuf thématiques, propose un panorama de cette forme d'art de la fin des années 50 à aujourd'hui, avec des artistes comme Claude Closky, Julio Le Parc, Toroni Buren, Raysse... Michel François et Peter Downsbrough.

© La Libre Belgique 2006

Claude Lorent

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM