L'oeuvre de l'artiste surréaliste belge est estimée entre 11,6 et 17,4 millions d'euros. L'oeuvre date de 1959 et sera le tableau le plus cher de cette vente intitulée "L'art de la vente du soir surréaliste" de Christie. La "Peinture" (1925) de Jean Miró et "Cage, forêt et soleil noir" (1927) de Max Ernst sont pour leur part estimées respectivement entre 10,4 et 16,2 millions d'euros et entre 2,3 et 3,5 millions d'euros.

Les oeuvres proviennent de la collection de Claude Hersaint. Le collectionneur d'art, né au Brésil, a grandi à Paris, où il a acheté son premier tableau à l'âge de 17 ans. Ce fut le début d'une passion pour le surréalisme.

Selon Christie's, le tableau de Magritte est "l'une des oeuvres les plus importantes maître, et l'une des quatre plus grandes oeuvres de l'artiste entre des mains privées". "Le mois des vendanges" montre la figure totémique et énigmatique de l'homme au chapeau melon, personnage bien connu de Magritte. Depuis une fenêtre ouverte, le spectateur regarde un nombre infini de ces personnages, chacun avec des traits du visage subtilement différents, créant une composition aliénante et même dérangeante.