Arts & Expos

Un enfant visiblement affamé ayant pour seul repas un ballon de footbal... Le message de l'oeuvre est évocateur. Alors que 11 milliards d'euros ont été dépensés pour la Coupe du Monde, une frange de la population brésilienne peine à survivre.

Cette oeuvre a été dessinée le 10 mai sur les murs d'une école de São Paulo, ville brésilienne agitée depuis plusieurs semaines par les manifestations anti-Coupe du Monde.

Son auteur Paulo Ito l’a publiée le 13 mai sur sa page Facebook. Partagée plus de 1000 fois, l'image fait le tour des réseaux sociaux.

D'après le site français Rue 89, le street-artiste aurait été inspiré par une oeuvre murale du Français Goin réalisée en 2013 dans les rues d’Athènes. Elle représentait un enfant maigrichon, un ballon de foot à ses pieds. La peinture était accompagnée du slogan : "On a besoin de nourriture, pas de football.".

L'artiste brésilien a expliqué au Slate américain sa démarche : "La vérité, c'est qu'il y a tellement d'injustice au Brésil qu'il est difficile de savoir par où commencer". Et l'artiste de refuser l'étiquette d'"art politique ou social" : "Les gens ont le sentiment (que l'argent est dépensé inutilement, ndlr) et l'image ne fait que retranscrire cela. Je ne voulais pas dire que rien n'est fait pour combattre la pauvreté, mais nous avons besoin de montrer au monde que la situation n'est toujours pas résolue".