Bouquet de jeunes filles en fleurs

Il y a Manon la délurée mais boulotte. Marie la mignonne mais surveillée de près. Aurore la libérée mais livrée à elle-même. Et puis Djena, la black indienne, la d'Artagnan de la bande tant elle a une longueur d'avance sur les trois autres. Notamment en matière de chorégraphie, et nos quatre copines entendent reporter le défi danse dont le prix assure la réputation du lycée et un voyage d'un mois.

F.Ds

Il y a Manon la délurée mais boulotte. Marie la mignonne mais surveillée de près. Aurore la libérée mais livrée à elle-même. Et puis Djena, la black indienne, la d'Artagnan de la bande tant elle a une longueur d'avance sur les trois autres. Notamment en matière de chorégraphie, et nos quatre copines entendent reporter le défi danse dont le prix assure la réputation du lycée et un voyage d'un mois. Djena a une idée: fusionner le hip hop et le kathak, le rythme de l'un avec la sensualité orgasmique de l'autre, de quoi alimenter la conversation sur leur sexualité.

C'est sur ce point (G), que «Mes copines» cherche à se distinguer d'une production calibrée sur un scénario de la nouvelle Star Ac'. Ce produit ciblé, tête de gondole, platement réalisé, se veut un peu provocant tout en restant dans le politiquement correct. Du bouquet de jeunes filles en fleurs, se distingue Stéphanie Sokolinski, un tempérament à côté de ses copines lisses et formatées.


Scénario & réalisation: Joanne Giger. Image: Yves Dahan. Musique: Frédéric Porte. Montage: Sophie Reine. Avec Stéphanie Sokolinski, Djena Tsimba, Léa Seydoux, Anne-Sophie Franck... 1 h30.