Un éternel recommencement

Vous reprendrez bien une petite dose de “Terminator” ? La guerre entre humains et machines se poursuit, dans le futur cette fois. Mais il ne reste pas grand-chose de l’esprit originel de la saga de James Cameron. Le réalisateur McG s’intéresse en effet plus à l’action qu’à la thématique. Au milieu, Christian Bale livre le minimum syndical. 1 h55.Voir la bande-annonce du film

H. H.
Un éternel recommencement
©

En 1984, James Cameron se faisait un nom avec "Terminator", film de science-fiction d’un nouveau genre et début d’une increvable saga. Dès le départ, il s’agissait de jouer avec la chronologie. Un T-800 était envoyé depuis le futur par Skynet, entité informatique autonome, en 1984 pour tuer Sarah Connor, avant qu’elle n’accouche de John Connor, futur leader de la résistance humaine contre les machines. Dans "Terminator 2", Cameron avait la bonne idée de renverser les rôles, faisant du T-800 un brave robot venant en aide au jeune John. Que l’on retrouvait à 20 ans, en 2004, dans "Terminator 3", au moment du soulèvement des machines On est cette fois en 2018, l’apocalypse nucléaire a bien eu lieu. Connor (interprété par Christian Bale, bien moins inspiré que dans "Batman") et quelques survivants continuent de s’opposer à Skynet.

Après Jonathan Mostow en 2003, c’est à l’ancien clippeur McG ("Charlie’s Angel") de poursuivre l’œuvre de Cameron. Sauf qu’il n’est plus question une seconde, ici, de proposer une réflexion philosophique sur le développement technologique, mais bien de livrer un film d’action le plus bourrin qui soit, le scénario se contentant de cloner les épisodes précédents. Si l’on pense forcément à "Matrix" dans cette lutte à mort entre hommes et machines, "Terminator Salvation" n’en a même pas la maestria visuelle. Si bien que l’on s’ennuie à longueur de combats pétaradants. Malgré les clins d’œil à la saga (un Schwarzie en images de synthèse vient ainsi faire coucou en T-800), on a du mal à en retrouver l’identité. Pour les fans uniquement

Réalisateur : McG Scénaristes : John D. Brancato&Michael Ferris Photographie : Shane Hurlbut Musique : Danny Elfman Acteurs : Christian Bale, Sam Worthington, Bryce Dallas Howard 1 h 55.