Brève

Moins. Beaucoup moins. Il faut bien moins d’une demi-heure pour comprendre qu’on se trouve devant une minable petite daube de série pour ados attardés devant la télé, leur PC ou leur Big McDo.

F.Ds

Moins. Beaucoup moins. Il faut bien moins d’une demi-heure pour comprendre qu’on se trouve devant une minable petite daube de série pour ados attardés devant la télé, leur PC ou leur Big McDo.

Deux dudes ont habillé un livreur de pizza d’un gilet d’explosifs afin de le persuader de braquer une banque à leur profit. S’il refuse. Boum ! Heureusement, Pizzaman peut compter sur son meilleur ami d’origine indienne (pas des Sioux, ni des Cheyennes, plutôt Calcutta, voire Karachi), le frère de celle dont il rêve comme petite amie.

C’est bêta comme pas possible. Ce qui intrigue, c’est le livreur de pizza, Jesse Eisenberg. Comment la révélation de l’an dernier s’est-elle retrouvée dans cette pâte toute pourrie ? C’est un peu comme si Anderlecht avait transféré Lukaku au KV Pajottenland. Peut-être, s’agit-il d’une sortie tardive ? Cette chose, signée Ruben Fleischer, a-t-elle été tournée avant "The Social Network" ? Eh bien non, une bonne grosse vanne sur Facebook dissipe les doutes. Jesse Eisenberg cherche-t-il à bousiller sa carrière ? En tout cas, son agent s’en occupe activement.

Un film de Ruben Fleischer, avec Jesse Eisenberg, Danny McBride et Nick Swardson 1h23.