L'Inde privée du "Millenium" hollywoodien

"Les fesses et les seins nus ne sont pas autorisés en Inde."

AFP
L'Inde privée du "Millenium" hollywoodien
©Visual Press Agency

Le premier "Millenium" hollywoodien à gros budget distribué par Sony Pictures, "Les hommes qui n'aimaient pas les femmes", ne sera pas projeté sur les écrans indiens après une demande du comité de censure visant à flouter des scènes de nu jugées choquantes.

Le film de David Fincher ("The Social Network"), tiré de la trilogie populaire de l'auteur suédois Stieg Larsson, devait sortir en Inde le 10 février, sous le titre original "The Girl With The Dragon Tattoo", mais des scènes ont heurté le Comité central de validation des films (CBFC).

"Les fesses et les seins nus ne sont pas autorisés en Inde", a tancé un responsable de cet organisme, J.P. Singh, interrogé par l'AFP.

"Nous avons demandé que plusieurs scènes soient floutées", a-t-il ajouté. Sony Pictures en Inde a indiqué dans un communiqué envoyé lundi à l'AFP qu'il n'apporterait aucune modification au film, qui a rapporté jusqu'à présent 185 millions de dollars dans le monde entier.

"Le comité de censure a jugé le film inadapté pour le public dans sa forme non retouchée", a indiqué le groupe, qui se dit engagé à "maintenir et protéger la vision du metteur en scène" tout en "respectant les directives du comité". Plus de 1.700 films étrangers sont diffusés chaque année en Inde après avoir subi des tests de validation du puissant organisme de contrôle.