La romance du siècle selon Madonna

Madonna est une artiste accomplie : chanteuse, danseuse, auteure de livres pour enfants, actrice à ses heures Est-ce son mariage avec Guy Ritchie ? Elle s’est depuis quelques années piquée de réaliser des films. Après un étonnant "Filfh and Wisdom" en 2008, totalement underground et bien barré, elle revient avec son interprétation de la grande romance du XXe siècle. Celle qui unit Wallis Simpson et le roi Edward VIII, et changea le destin de la Grande-Bretagne. Puisque ce dernier choisit d’abdiquer au profit de son frère pour vivre son idylle avec cette Américaine deux fois divorcée.

H. H.

Madonna est une artiste accomplie : chanteuse, danseuse, auteure de livres pour enfants, actrice à ses heures Est-ce son mariage avec Guy Ritchie ? Elle s’est depuis quelques années piquée de réaliser des films. Après un étonnant "Filfh and Wisdom" en 2008, totalement underground et bien barré, elle revient avec son interprétation de la grande romance du XXe siècle. Celle qui unit Wallis Simpson et le roi Edward VIII, et changea le destin de la Grande-Bretagne. Puisque ce dernier choisit d’abdiquer au profit de son frère pour vivre son idylle avec cette Américaine deux fois divorcée.

Le problème, cette fois, c’est que Madonna se prend pour une grande réalisatrice. Ce qu’elle n’est pas, loin de là ! Non contente d’emberlificoter son récit un ajoutant une seconde couche - l’histoire, en 1998, d’une certaine Wallis Winthrop voulant quitter son mari violent pour un bel Evgeni (seconde paire W.E.) -, elle multiplie les artifices de mise en scène boursouflés pour souligner les parallèles entre ses deux trames. Au final, "W.E." apparaît comme une œuvre dont l’immense prétention ne cache pas la vacuité

Réalisation : Madonna. Scénario : Madonna & Alek Keshishian. Avec Abbie Cornish, James D’Arcy, Andrea Riseborough, Oscar Isaac 1 h 59.