Le rêve de Placido

Il n’y a pas qu’en France que Mai 68 fut mémorable. En Italie, l’acteur et réalisateur Michele Placido s’en souvient. Il était alors un policier chargé d’infiltrer les étudiants qui occupaient l’université de Rome. En voyant son film, on se dit que le moment est resté confus dans son esprit. Emotions violentes et conflit de loyauté se télescopent encore dans sa tête, comme dans celle de la pasionaria des auditoires dont il tomba amoureux. Quand le père de celle-ci, un grand bourgeois catho tomba malade, le cœur de sa fille entra, lui aussi, en conflit avec sa raison révolutionnaire. Le choix de Jasmine Trica est une bonne idée - la comédienne est formidable -, mais maladroite, car elle rappelle "La meglio gioventu", plus réussi sur la même période. Réalisation, scénario : Michele Placido. Avec Jasmine Trinca, Riccardo Scamarcio 1h41.

F.Ds

Il n’y a pas qu’en France que Mai 68 fut mémorable. En Italie, l’acteur et réalisateur Michele Placido s’en souvient. Il était alors un policier chargé d’infiltrer les étudiants qui occupaient l’université de Rome. En voyant son film, on se dit que le moment est resté confus dans son esprit. Emotions violentes et conflit de loyauté se télescopent encore dans sa tête, comme dans celle de la pasionaria des auditoires dont il tomba amoureux. Quand le père de celle-ci, un grand bourgeois catho tomba malade, le cœur de sa fille entra, lui aussi, en conflit avec sa raison révolutionnaire. Le choix de Jasmine Trica est une bonne idée - la comédienne est formidable -, mais maladroite, car elle rappelle "La meglio gioventu", plus réussi sur la même période. Réalisation, scénario : Michele Placido. Avec Jasmine Trinca, Riccardo Scamarcio 1h41.