Zzzzzzz...

Alors que les romans noirs scandinaves font un carton à l’international et que les télévisions anglo-saxonnes remakent les séries venues du froid, Lasse Hallström fait le chemin inverse, revenant dans sa Suède natale. Enfant prodigue mais plus prodige, celui qui se fit un nom fin des années 1970 en immortalisant Abba sur pellicule se ramasse le fond du tiroir de la production littéraire criminelle locale, banale thriller aux ressorts éculés que ne sauvent pas les idiosyncrasies locales. Un flic obstiné s’ingénie à persuader un hypnotiseur traumatisé d’extraire du survivant d’une famille sauvagement massacrée une bribe d’information. Le seul coup de théâtre du film est que son twist était si élémentaire. Ce qui rend d’autant plus exaspérants ses deux (anti-)héros foireux et incompétents (sauf pour nous endormir).

A.Lo.

Alors que les romans noirs scandinaves font un carton à l’international et que les télévisions anglo-saxonnes remakent les séries venues du froid, Lasse Hallström fait le chemin inverse, revenant dans sa Suède natale. Enfant prodigue mais plus prodige, celui qui se fit un nom fin des années 1970 en immortalisant Abba sur pellicule se ramasse le fond du tiroir de la production littéraire criminelle locale, banale thriller aux ressorts éculés que ne sauvent pas les idiosyncrasies locales. Un flic obstiné s’ingénie à persuader un hypnotiseur traumatisé d’extraire du survivant d’une famille sauvagement massacrée une bribe d’information. Le seul coup de théâtre du film est que son twist était si élémentaire. Ce qui rend d’autant plus exaspérants ses deux (anti-)héros foireux et incompétents (sauf pour nous endormir).

Réalisation : Lasse Hallström. Avec Tobias Zilliacus, Mikael Persbrandt, Lena Olin,... 2h02