"Pas son genre": Le Kant dira-t-on

Lucas "Cupidon" Belvaux met en scène une histoire d’amour entre une coiffeuse et un philosophe. Critique et entretien.

"Pas son genre": Le Kant dira-t-on
Fernand Denis
Lucas "Cupidon" Belvaux met en scène une histoire d’amour entre une coiffeuse et un philosophe.

Un jeune prof philo est muté de Paris à Arras pour un an. L’extrême pointe de

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité