"Pride" : Les gays et les mineurs

"Pride" revient pourtant sur une époque qui était loin d’être rose. En 1984, les mineurs britanniques affrontaient l’inflexibilité de Margareth Thatcher. Une comédie "so british" sur un épisode oublié de la grève des mineurs anglais.

PRIDE
PRIDE ©Nicola Dove
Alain Lorfèvre
Une comédie "so british" sur un épisode oublié de la grève des mineurs anglais.

Sur l’affiche, Imelda Staunton, Bill Nighy, Dominic West, Paddy Considine et leurs partenaires sont tous souriants. "Pride" revient pourtant sur une époque qui était loin d’être rose. En 1984, les mineurs britanniques affrontaient l’inflexibilité

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité