"Charlie Mortdecai" : Johnny Depp à la puissance 10

Décidément, la filmographie de Johnny Depp ressemble de plus en plus à un long fleuve tranquille, sans plus aucune surprise. Depuis "Public Enemies" de Michael Mann en 2009, l’ancien chouchou des cinéphiles n’est plus que l’ombre de lui-même.

Heyrendt Hubert
"Charlie Mortdecai" : Johnny Depp à la puissance 10
©Belga
Décidément, la filmographie de Johnny Depp ressemble de plus en plus à un long fleuve tranquille, sans plus aucune surprise. Depuis "Public Enemies" de Michael Mann en 2009 (où il interprétait Dillinger), l’ancien chouchou des cinéphiles n’est plus que l’ombre de lui-même. Incapable de se débarrasser de ses tics, il reproduit peu ou...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité