"American Sniper" : Un film de propagande où Eastwood réécrit la guerre en Irak

Avec 300 millions de dollars de recettes en un mois d’exploitation, c’est le plus grand succès commercial de la carrière de Clint Eastwood. Si le film a un intérêt - un seul - c’est d’incarner en son personnage principal la psyché d’une nation entière. Critique.

placeholder
Alain Lorfèvre
Un film de propagande où Clint Eastwood réécrit la guerre en Irak.

Qualifié jadis de "fasciste" par la critique Pauline Kael au lendemain de la sortie de "L’inspecteur Harry" (1971), Clint Eastwood s’est attaché à gommer

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité