"Le Paradis" : L’enfance de l’art selon Alain Cavalier

La mythologie grecque et la religion chrétienne au chevet du petit paon.

Hubert Heyrendt
"Le Paradis" : L’enfance de l’art selon Alain Cavalier
La mythologie grecque et la religion chrétienne au chevet du petit paon.

Comme souvent chez Cavalier, l’image est d’une simplicité évangélique. Un paon et son poussin se promènent dans une basse-cour. Mais le petit peine à suivre sa mère. Il meurt quelques jours plus tard. On dépose alors son cadavre au

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité