"Au cœur de l’océan" : "Moby Dick" revisité par Ron Howard

Ron Howard continue d’alterner l’excellent ("Rush", "Frost/Nixon", "Apollo 13" et le divertissement standardisé hollywoodien. "Au cœur de l’océan" entre malheureusement dans la seconde catégorie

Patrick Laurent
"Au cœur de l’océan" : "Moby Dick" revisité par Ron Howard
©DR

Une légende effrayante entoure la disparition du baleinier "Essex" dans le Pacifique en 1820. Il aurait été coulé par une baleine blanche gigantesque. Près de trente ans plus tard, craignant de ne plus pouvoir écrire s’il ne romance pas cette histoire qui l’obsède, le romancier Herman Melville convainc péniblement le dernier survivant de lui raconter ce qui s’est réellement passé.

Ron Howard continue d’alterner l’excellent ("Rush", "Frost/Nixon", "Apollo 13" et le divertissement standardisé hollywoodien. "Au cœur de l’océan" entre malheureusement dans la seconde catégorie. La construction classique se révèle efficace, les images de baleines sont magnifiques, les catastrophes provoquées par les immenses mammifères impressionnantes, la référence littéraire à "Moby Dick" plutôt subtile, mais tout est cousu de fil blanc dans cette traque. Le conflit sans suspense entre le capitaine et son premier officier ne fait que tirer inutilement en longueur un film assez pauvre en rebondissements. Il faut donc attendre la dernière demi-heure pour enfin plonger avec plaisir "Au cœur de l’océan".


 

"Au cœur de l’océan" : "Moby Dick" revisité par Ron Howard
©DR

Réalisation : Ron Howard. Scénario : Charles Leavitt (d’après le roman de Nathaniel Philbrick). Avec Chris Hemsworth, Benjamin Walker, Cillian Murphy, Brendan Gleeson… 2 h02