"Legend" : Les jumeaux maléfiques de Londres

Tom Hardy se dédouble dans un film de gangsters classique très tenu.

Hubert Heyrendt

Tom Hardy se dédouble dans un film de gangsters classique très tenu.

Peut-on briser les liens du sang entre deux frères, qui plus jumeaux ? Gamins de l’East End, Ron et Reggie Kray (Tom Hardy) vont, par la violence, régner sur le Londres des années 60, à la tête d’un gang ultraviolent, qui arrosait les jurés tout autant que les flics pour conserver son business florissant. Le hic, c’est que si Reggie est un maître de sang-froid, Ronnie est un psychotique avéré, sorti de l’asile en intimidant son psychiatre. Disons que les deux n’ont pas la même vision des affaires. Pourtant, même si sa jolie épouse Frances (la délicate Australienne Emily Browning) le pousse à se ranger des voitures, Reggie reste fidèle à ce frère dont il doit sans cesse nettoyer les dérapages incontrôlés.

Inspiré de l’histoire vraie des frères Kray, "Legend" est une biographie de gangsters ultraclassique, tant dans sa mise en scène soignée que dans son récit, qui lorgne ouvertement vers la tragédie grecque (avec références antiques à la clé). Faisant un usage de la violence toujours à bon escient, l’Américain Brian Helgeland (auteur de "Paycheck" avec Mel Gibson en 1999) fait le boulot. Même si, une fois la dynamique installée - la loyauté doit-elle s’appliquer à un frère plutôt qu’à une femme ? -, le film patine un peu et commence à faire sentir ses deux bonnes heures.

Surtout connu comme scénariste ("L.A. Confidential" pour Curtis Hanson, qui lui valut un Oscar, "Mystic River" pour Clint Eastwood ou plus récemment "The Green Zone" pour Paul Greengrass), Helgeland séduit surtout dans sa description du milieu londonien des Sixties, nettement moins filmé que celui de la mafia américaine… De quoi donner un côté presque exotique à ce déchirement entre deux frères maléfiques.

"Legend" doit évidemment aussi beaucoup à son acteur principal Tom Hardy. Egalement producteur du film, le Mad Max de "Fury Road" et le Bane de "The Dark Knight Rises" - il sera d’ailleurs la tête d’affiche du prochain film de Nolan, "Dunkirk" en 2017, tandis qu’il est au casting de "The Revenant" d’Iñárritu, en salles mercredi prochain - s’est énormément impliqué pour donner naissance à deux personnages distincts. S’il en fait un peu trop par moments en Ron - le rôle du fou furieux inquiétant appelle évidemment cela -, il est épatant en Reggie, tout en contraste et en violence contenue prête à exploser. Hardy fait rapidement oublier le côté performance d’acteur pour nous faire vivre de façon charnelle le dilemme de ces deux frères tragiques.


"Legend" : Les jumeaux maléfiques de Londres
©DR

 Scénario & réalisation : Brian Helgeland (d’après les livres de John Pearson). Photographie : Dick Pope. Musique : Carter Burwell. Montage : Peter McNulty. Avec Tom Hardy, Emily Browning, Christopher Eccleston, David Thewlis… 2h12.