"My Ras Tarafi Roots" : Enquête familiale, de l’Italie à l’Ethiopie en passant par la Jamaïque

Le réalisateur flamand David Verhaeghe signe avec "My Ras Tafari Roots" un très joli film sur ses origines. Rendant visite à sa nonna dans le sud de l’Italie, il l’exhorte à lui parler de son père. Mais la vieille dame emmènera son secret dans la tombe…

Hubert Heyrendt

Le réalisateur flamand David Verhaeghe signe avec "My Ras Tafari Roots" un très joli film sur ses origines. Rendant visite à sa nonna dans le sud de l’Italie, il l’exhorte à lui parler de son père. Mais la vieille dame emmènera son secret dans la tombe… Née à la cour d’Haïlé Sélassié, adoptée par une famille grecque d’Ethiopie avant d’épouser un Italien et de le suivre en Europe, la jeune fille avait incontestablement du sang éthiopien. Serait-elle la fille naturelle de Sélassié ? Verhaeghe serait-il donc l’arrière-petit-fils de l’empereur, sacré en 1930 ?

Son documentaire, le jeune cinéaste le conçoit comme une véritable enquête, qui le mène en Italie, en Ethiopie, à Chypre. Mais aussi en Jamaïque, à la découverte de la culture rastafari, mouvement spirituel et religieux qui vénère le dernier empereur éthiopien, né Ras Tafari Makonnen en 1892. Verhaeghe part également à la rencontre de la communauté rasta de Shashamané, colonie offerte par Sélassié aux descendants d’esclaves jamaïquains qui souhaitaient retourner en Afrique.

Comme ces rastas, Verhaeghe part donc à la recherche de ses racines africaines. Et s’il pourrait paraître anecdotique car trop personnel, le voyage se révèle passionnant, témoignant de l’Histoire, intimement mêlée, de l’Europe, de l’Afrique et du Nouveau Monde.


"My Ras Tarafi Roots" : Enquête familiale, de l’Italie à l’Ethiopie en passant par la Jamaïque
©DR

 Réalisation : David Verhaeghe. Scénario : David Verhaeghe et Karel Michiels. Photographie : Tom Vantorre. Musique : Skip McDonald. Montage : Jochen Verstraete. 1h20.