"Pattaya" : Film qui demande une double préparation

Pattaya, c'est le paradis de la kaïra. Francky et Krimo qui n'ont plus fait la ken, ils aimeraient bien d'aller voir.

F.Ds

Pattaya, c'est le paradis de la kaïra. Francky et Krimo qui n'ont plus fait la ken, ils aimeraient bien d'aller voir. 

Mais là où y a pas de tune, y a de l’embrouille. Ils ont appris qu’en Thaïlande, y a un bonze radical qui cherche des nains dans le monde entier pour organiser des combats de la mort avec son champion. Et Franky et Krimo d’embarquer avec le nain de leur quartier qui se croit en route pour La Mecque sur Inchallah Airlines. La grande aventure peut commencer.

"Pattaya" de Franck Gastambide n’est pas un film à prendre à légère, il demande en effet à son spectateur une double préparation.

D’une part, un test de résistance à la laideur, à la vulgarité, à la bêtise est recommandé. Sans quoi, on risque de ne pas tenir les 100 minutes. Un entraînement aux scènes de toilettes bien senties où le héros détaille le contenu de ses intestins est aussi conseillé recommandé. Ne pas négliger de renforcer son accoutumance au vomi en revoyant en boucle certaines scènes de "L’exorciste".

D’autre part, il faut savoir qu’il n’existe pas de version sous-titrée. Sans une semaine intensive à Berlitz, autant aller voir un film en suédois ou en mandarin.

Vous voila prévenu. Et ne comptez pas sur moi pour vous raconter la fin.


"Pattaya" : Film qui demande une double préparation
©DR

Réalisation, scénario : Franck Gastambide. Avec Franck Gastambide, Malik Bentalha, Anouar Toubali… 1h 37