"L'âge de glace 5" : Crash intersidéral

Le cinquième (et on espère dernier) volet des aventures préhistoriques.

Hubert Heyrendt

Le cinquième (et on espère dernier) volet des aventures préhistoriques.

Ce nouvel "L’âge de glace", le cinquième, s’ouvre sur un air de déjà-vu, une partie de flipper interstellaire de Scrat. Et pour cause : l’introduction du film servait, l’été dernier, de court métrage inaugural aux "Peanuts". Non content, au volant d’une soucoupe volante, de participer à un nouvel alignement des planètes du système solaire, l’écureuil fou provoque également une pluie d’astéroïdes sur la Terre, qui menace d’éradiquer tous les mammifères… Manny le mammouth, Diego le tigre à dents de sabre, Sid le paresseux et tous leurs copains à poils sont donc chargés d’empêcher rien moins qu’une nouvelle extinction, après celle des dinosaures…

Initiée en 2002 par Chris Wedge (qui se contente ici du rôle de producteur exécutif), la saga "L’âge de glace" est l’une des plus populaires du cinéma d’animation contemporain. C’est aussi l’une des plus inégales. Après un très bon "Age de glace 4", autour du thème de la dérive des continents, ce nouveau volet, aux visées cosmogoniques, est un crash intersidéral.

Non seulement l’humour est atrocement répétitif - avec une propension confirmée à la vulgarité et à la scatologie - mais le film pêche surtout par un scénario incohérent, un cruel manque de rythme et une linéarité à toute épreuve (qui empêche tout suspense ou rebondissement). Sans compter une animation bâclée ! Comme si cet épisode, comme les suites Disney, avait initialement été prévu pour la télévision ou le marché de la vidéo…


"L'âge de glace 5" : Crash intersidéral
©IPM

 Réalisation : Mike Thurmeier (avec Galen T. Chi). Scénario : Michael J. Wilson & Yoni Brenner. Avec les voix en VO de Jennifer Lopez, Denis Leary, John Leguizamo, Simon Pegg… 1h34