"Absolutely Fabulous" : La daube de la semaine

Le monde de la mode est, à première vue, un endroit potentiellement exceptionnel pour une comédie. Encore faut-il se donner la peine d’aller voir l’envers du décor.

Fernand Denis

Le monde de la mode est, à première vue, un endroit potentiellement exceptionnel pour une comédie. Encore faut-il se donner la peine d’aller voir l’envers du décor. "Zoolander 2" était tombé dans le panneau en pensant que l’accumulation de créatures grotesques et de vêtements zarbis suffirait à nourrir une comédie haute en couleur.

C’est le tour de la mythique série télé britannique "Absolutely Fabulous", de se prendre les pieds dans le catwalk. Il y avait pourtant un sujet de comédie autour d’une PR, cette personne chargée de l’interface entre la célébrité et les médias. On se souviendra qu’une PR avait inspiré à Olivier Assayas le formidable "Sils Maria".

Le sujet est donc riche, encore faut-il le traiter. Deux vieilles toches grimaçantes, portant des fringues qui ne sont plus de leur âge, c’est peut-être drôle sur papier, mais plus du tout à l’image. Au cinéma, ce sont les situations qui font rire, quand elles sont bien mises en scène. Et avec Mandie Fletcher, on se situe très précisément au niveau néant. Pour encaisser un tel degré de bêtise, des années d’écrans publicitaires et de téléréalité sont nécessaires afin d’avoir l’absolue certitude que tous les neurones sont désactivés.

Ou griffés. Car il y a un petit jeu pour occuper les fashionistas : reconnaître les célébrités du milieu dans leur propre rôle. Absolutely catastrophique.


"Absolutely Fabulous" : La daube de la semaine
©IPM

Réalisation : Mandie Fletcher. Scénario (?): Jennifer Saunders. Avec Jennifer Saunders, Joanna Lumley, Kate Moss… 1h 32