"Sausage Party" : Les portes coulissantes du paradis

Quand les produits du caddie vont au ciel. Une comédie mécréante, iconoclaste et subversive.

F.Ds

Quand les produits du caddie vont au ciel. Une comédie mécréante, iconoclaste et subversive.

Sausage Party, le premier film d’animation enfants non admis.

Ah, le marketing ! Et "Fritz The Cat", et "Tarzoon", on y allait en famille, le dimanche après la messe peut-être ? Comme les électeurs, les consommateurs ont la mémoire courte et les publicitaires en profitent pour affirmer n’importe quoi afin de mettre le spectateur en appétit, le faire saliver avec une comédie épicée.

Et quoi de plus suggestif qu’une saucisse à côté d’un paquet de miches molles ! Tout de même, c’est le service sexy minimum, quand on se souvient du parti que Jean-Pierre Mocky tirait d’un champignon et d’une poire dans "Les Saisons du plaisir".

Mais revenons à nos rayons à l’heure de la scène d’ouverture lorsque le maïs donne le "la" du chant divin. Eh oui, comme les jouets d’Andy dans "Toy Story", tous les produits du supermarché ont une vie et même une spiritualité. Ils croient en l’au-delà, à la terre promise qui commence juste après les portes coulissantes automatiques du magasin. De la tomate au pot de moutarde, du paquet de patates à celui de lessive, chacun rêve d’être le produit choisi, emmené par un caddie jusqu’au paradis.

Hé oui, le marketing promettait de se rincer l’œil avec une comédie olé-olé et voilà qu’on n’en croit pas ses oreilles avec une comédie allah-allah. Ainsi la crêpe (de sarrasin ?) croit que 77 bouteilles d’huile d’olive l’attendent dans l’au-delà, huile extravierge faut-il le préciser. Mais pas de jaloux, il y en a pour les croyants du monde entier. De Jésus à Yahvé en passant par sainte Publicité, tous sont en ligne de mire de cette comédie mécréante et iconoclaste.

C’est que, miraculeusement revenue de l’autre monde, une saucisse entend révéler au magasin entier, que l’au-delà n’est pas ce qu’on croit. Que le gel douche sera vidé, le sachet de chips explosé, la patate épluchée et précipitée dans l’eau bouillante. Voilà un ressort dramatique qui ne s’embarrasse d’être halal, kasher ou politiquement correct.

Conrad Vernon (Shrek 2, Monstres contre Aliens, Madagascar 3) et Greg Tiernan sont les auteurs de cette comédie incroyablement culottée, enfin déculottée, et surtout subversive. Ce n’est pas toujours du meilleur goût - la saucisse industrielle ne peut donner que ce qu’elle a - mais c’est incroyablement couillu dans le contexte actuel où l’on est accusé de blasphème pour moins que cela.

Seth Rogen, avec Kristen Wiig, Jonah Hill, James Franco, Edward Norton et Salma Hayek (en miss Del Taco) sont une sacrée bande de Charlie.


"Sausage Party" : Les portes coulissantes du paradis
©IPM

Réalisation : Conrad Vernon, Greg Tiernan. Scénario : Seth Rogen, Evan Goldberg, Kyle Hunter, Jonah Hill. Avec Seth Rogen, Kristen Wiig, Salma Hayek, Paul Rudd, James Franco, Edward Norton, Jonah Hill… 1h29