"Office Christmas Party" : Y a-t-il une teuf pour sauver l’entreprise ?

F.Ds

Décidément, le film de Noël a une sacrée gueule de bois cette année. Il est loin le joli conte de saison, pur massepain, à regarder en famille. Après le "Bad Santa 2", voici "Office Christmas Party", la fête de Noël du bureau qui dérape grave, façon "Project X", cette méga-teuf transgressive qui voyait des ados américains pulvériser la villa - avec piscine - des parents partis en week-end.

Attention, les adultes, eux, ont une bonne raison. Afin que ses collaborateurs ne reçoivent un C4 en guise de cadeau sous le sapin, le patron doit signer un deal avec un investisseur qui jauge le bon esprit d’une entreprise à son sens de la fête. Et le boss de mettre le paquet, son dernier paquet de dollars dans la Christmas party.

Ça part donc en vrille comme il se doit mais le dérapage reste néanmoins assez contrôlé. D’ailleurs, on quitte le plateau paysager juste avant que commence le "joyeux bordel", afin de se lancer dans une comédie d’action dans les rues de Chicago à la poursuite du happy end.

Emmené par une Jennifer Aniston en executive woman castratrice, "Office Christmas Party" s’inscrit dans le courant Apatow, de la comédie un peu trash au début et très moralisatrice à la fin. Jennifer Aniston, Jason Bateman, Olivia Munn s’amusent. Le spectateur un peu aussi, surtout s’il a pris un peu d’avance au bar.


"Office Christmas Party" : Y a-t-il une teuf pour sauver l’entreprise ?
©IPM

Réalisation : Will Speck, Josh Gordon. Avec Jennifer Aniston, Jason Bateman, Olivia Munn… 1h 45