"A fond" : Cruise hors control

Fernand Denis

José Garcia au volant d’un nouveau concept : la comédie stressante.

Rouge. La couette est rouge, le réveil est rouge, la table est rouge, la veste de José Garcia est rouge, sa nouvelle voiture est rouge. Et assez vite, le spectateur voit rouge car la comédie craint. Tellement au début, qu’on n’a pas du tout envie de partir à la mer avec cette famille. Le père hystérique, la mère enceinte au dixième mois, la gamine à lunettes, le petit frère agaçant, le grand-père à la ramasse qui s’incruste. N’en chargez plus, le monospace est plein.

On le connaît ce film, on l’a vu tant de fois, on préfère rester à la maison mais trop tard, la voiture a démarré. Et elle ne s’arrêtera plus, c’est même cela le concept. Sur l’autoroute, le cruise control se bloque à 130 juste après avoir fait le plein. Voilà le film lancé à fond, à fond, à fond - remember Jean Alesi - dans une direction inattendue, celle de la comédie stressante.

Elle reste franchouillarde mais emballée dans un "go fast", elle tient mieux la route. Car si l’humour a souvent la pédale lourde - le couple José Garcia - André Dussollier ne trouve jamais le ton - cela trace en revanche du côté de l’action. Au final, un prototype qui ne roule pas tout à fait à vide tant il illustre les risques du tout électronique.


"A fond" : Cruise hors control
©IPM

Réalisation : Nicolas Benamou. Scénario : Frédéric Jardin, Fabrice Roger-Lacan. Avec José Garcia, André Dussollier, Caroline Vigneaux… 1h 31

Sur le même sujet