"La colle" : Une épreuve éprouvante pour tout spectateur de plus de 12 ans…

Hubert Heyrendt

Benjamin (Arthur Mazet, 27 ans, un peu âgé pour le rôle quand même…) est secrètement amoureux de la sublime Leila (Karidja Touré, découverte dans "Bande de filles" de Céline Sciamma). Sur un site Internet, on lui propose de faire un vœu. Tout naturellement, il choisit d’"être ensemble" avec la belle. Manque de pot, son vœu se réalise alors qu’ils sont tous deux collés. Pour le garçon sage qui dessine des BD en cachette, l’épreuve s’annonce difficile. Le voilà obligé de passer deux heures avec les pires spécimens du lycée, sans compter l’éducateur attardé qui gère la retenue (Thomas VDB, seule bonne surprise). D’autant que, comme il l’a souhaité, Benjamin doit rester scotché à Leila. S’il s’en éloigne plus de trois minutes, il est ramené au début de la colle…

Sur un scénario de Christophe Turpin (remarqué pour ses scripts de "Jean-Philippe" en 2005 et "JCVD" en 2008), Alexandre Castagnetti (auteur des peu mémorables "Tamara" ou "Le grimoire d’Arkandias") signe une comédie "djeunes" sous forme de fusion improbable entre "Breakfast Club" et "Un jour sans fin". Comme dans le premier, chaque personnage est un "type" du lycée (le geek, la pétasse, le grand musclé, le beau gosse…); de l’autre, on reprend l’idée de la répétition à l’infini d’une même situation. En arrivant à la retenue, le concierge met en garde Benjamin : durant une colle, les secondes semblent des minutes, les minutes des heures… Pareil pour le spectateur face à ce film d’une heure et demie mais qui semble en faire trois. En effet, ce sont exactement les mêmes gags, tous plus stupides les uns que les autres qui se répètent en boucle…

Couplant romance niaise et humour ado au ras des pâquerettes, "La colle" est une épreuve éprouvante pour tout spectateur de plus de 12 ans…


"La colle" : Une épreuve éprouvante pour tout spectateur de plus de 12 ans…
©IPM

Réalisation : Alexandre Castagnetti. Scénario : Christophe Turpin. Avec Arthur Mazet, Karidja Touré, Thomas VDB, Issa Doumbia, Sonia Rolland… 1 h 30.