Isabelle Huppert: "Jouer un personnage ne m’intéresse pas"

Entretien - Hubert Heyrendt
En ce glacial matin de février, Isabelle Huppert est de bonne humeur pour défendre "Eva" de Benoît Jacquot en compétition au festival de Berlin. "Peut-être suis-je bien réveillée", plaisante l’actrice française, très à l’aise en anglais face à quelques journalistes internationaux. Depuis qu’elle a été choisie par Michael Cimino pour jouer dans "La porte du Paradis" en 1980, l’actrice française est une star internationale, qui a su attirer le regard des plus grands metteurs en scène. Mais sa nomination...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité