A Jérusalem, le cinéma révèle la complexité de la société israélienne

Reportage Hubert Heyrendt A Jérusalem
A Jérusalem, le cinéma révèle la complexité de la société israélienne
Du 26 juillet au 5 août, la Cinémathèque de Jérusalem organisait le 35e Festival international du film. Onze jours pour faire la fête au 7e Art et prendre le pouls de la société israélienne. Où, malgré une ambiance très cinéphile, l’ombre du conflit israélo-palestinien est bien présente.

"Il n’est pas toujours simple d’organiser un festival dans l’une des villes les plus complexes du monde…" Jeune directrice de la Cinémathèque de Jérusalem et du Festival international

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité